SONDAGES PRESENTATION
Interview -  La ferme de Lignières

Interview Emilie Jeannin - Le Boeuf Ethique -

Interview de l'éleveuse Emilie Jeannin de La ferme de Lignière

 

Interview Emilie Jeannin, La Ferme de Lignière par les équipes de Magnolia Programme

Janvier 2017

1. Bonjour Emilie Jeannin, quel parcours professionnel vous a emmenée vers ce projet  ?

 

Après des études en bac Agro/environnement, puis un BTS Agro et un autre en technico-commercial (avec en prime des études en psycho), j’ai occupé, durant 6 années, une place d’animatrice dans le monde agricole.

 

Mon rôle était alors de conseiller les jeunes en cours d’installation. Ensuite, je me suis installée en tant qu’éleveuse avec également une grosse activité de vente de viande et même un peu de découpe. Bien que mon métier de base ne soit pas la boucherie, je connais très bien la viande.

 

2. Par quelle réflexion en êtes-vous arrivée à envisager l’abattoir mobile ? Il semblerait que le projet existe en Suède, vous appuyez-vous sur cette expérience ?

 

L’étape de l’abattage est très importante pour la qualité de la viande. Cette phase est en effet cruciale car, mal réalisée, elle engendre un énorme stress pour les animaux, un stress qui se ressent ensuite sur la qualité de cette viande.

 

Entre le temps de transport, que ces animaux ne sont pas habitués à subir - et même s’il est réalisé dans de bonnes conditions - et l’attente avant d’être abattus, l’impact est direct sur la qualité du produit qui sera vendu par la suite.

 

La Suède est alors un excellent exemple et notre volonté est de mettre en place la même démarche en termes d’abattoir mobile pour diminuer le stress des bêtes et qu’elles offrent ainsi une meilleure viande.

 

Par ailleurs, connaissant bien le problème de la vente directe puisque je suis moi-même dans cette filière, c’est l’occasion de relocaliser cette activité. Ainsi, les circuits sont raccourcis, on ne transporte plus les animaux vivants, on leur offre un plus grand bien-être.

Emilie Jeannin de La ferme de Lignière

3. Qu’attendez-vous de cet abattoir mobile ?

 

Comme je l’expliquais juste avant, l’objectif premier est de proposer une viande de meilleure qualité en offrant un réel bien-être à l’animal.

 

Nous maîtrisons déjà toute la partie de l’élevage que nous avons souhaité bio à la ferme de Lignières. Nous offrons ainsi des critères gustatifs et nutritionnels bien meilleurs. Par contre, nous ne maîtrisons, à ce jour, pas du tout la partie abattage.

 

L’abattoir mobile permettra alors de retrouver une certaine indépendance de notre filière avec des critères d’excellence pour les animaux tels que, encore une fois, leur bien-être, car ce critère impacte directement sur la qualité de la viande.

 

4. Quel sera votre argumentaire vis-à-vis du consommateur du fait du surcoût qu’impliquera cet abattoir mobile en regard d’un abattoir classique ?

 

Concernant le surcoût, il n’y a rien qui soit encore vraiment établi en France. On ne saura cela que lorsque nous proposerons à la vente une viande qui aura été obtenue en faisant appel à ce nouveau système d’abattage.

 

Il faut savoir que notre volonté de recourir à l’abattage mobile concerne bien sûr le bien-être des bêtes, mais aussi le fait que les éleveurs et les personnes chargées de l’abattage obtiennent une meilleure rémunération. Actuellement, le prix pratiqué sur le marché, celui que le consommateur final doit payer pour acheter sa viande n’est pas du tout cohérent avec le système. En effet, ce prix de vente ne tient absolument pas compte de certaines primes et encore moins de la facture environnementale liée au mode de production (réduction des transports routiers par exemple). L’abattage mobile pourrait limiter certains frais et permettre d’augmenter les éleveurs et abatteurs.

 

5. Pensez-vous que la démocratisation de ce procédé pourrait se produire pour l’ensemble de la France ?

 

Effectivement, c’est tout à fait notre volonté que de voir se développer un système qui s’appuie notamment sur plus de proximité.

 

6. Auriez-vous autre chose que vous souhaiteriez ajouter en rapport avec ce projet ?

 

Notre volonté est vraiment d’offrir une nouvelle alternative aux éleveurs mais aussi aux consommateurs. Que les passionnés de l’élevage et les gourmets puissent profiter de la qualité qui ressortira de ce nouveau système proposé avec l’abattoir mobile.


Credits:

Magnolia Programme 

La ferme de Lignière